Succession royale - Le roi Philippe veut des contacts constructifs avec les entités fédérées

21/07/13 à 12:27 - Mise à jour à 12:27

Source: Le Vif

(Belga) Le roi Philippe a affiché son intention d'avoir des "contacts constructifs" avec les responsables des entités fédérées lors de son premier discours après sa prestation de serment.

"La richesse de notre pays et de notre système institutionnel réside notamment dans le fait que nous faisons de notre diversité une force. Nous trouvons chaque fois l'équilibre entre unité et diversité. La force de la Belgique est justement de donner un sens à notre diversité", a-t-il déclaré après avoir rendu hommage à son père et à son épouse, la reine Mathilde. Evoquant la nouvelle réforme de l'Etat et le transfert de compétences important aux entités fédérées, Philippe estime que cela permettra de mieux rencontrer les défis de l'avenir. "La force de la Belgique réside également dans ses entités fédérées. J'entends entretenir des contacts constructifs avec leurs responsables. Je suis convaincu que la coopération entre l'Etat fédéral, les Communautés et les Régions s'opérera au plus grand bénéfice de nos citoyens et de nos entreprises." Le roi a aussi inscrit son discours et la Belgique qu'il souhaite dans l'Europe, une Europe "qui doit apporter croissance et solidarité", a-t-il insisté. "Nous sommes fiers que notre capitale soit aussi la capitale de l'Europe et qu'à chaque moment de son histoire des dirigeants belges ont été au coeur de ce grand projet." "J'entame mon règne avec la volonté de me mettre au service de tous les Belges", a-t-il indiqué, précisant qu'il soutiendrait, "en Belgique et à l'étranger, toutes (l)es qualités qui sont les nôtres". Le diplomate Frans Van Daele, pressenti pour devenir le chef de cabinet du nouveau roi, était présent dans l'hémicycle, près de la famille royale. (Belga)

Nos partenaires