Succession royale - Le roi Albert II a abdiqué

21/07/13 à 10:59 - Mise à jour à 10:59

Source: Le Vif

(Belga) Après environ 20 ans de règne, le roi Albert II, sixième roi des Belges, a signé l'acte officiel de son abdication, dimanche à 10h45, jour de la Fête nationale, en la salle du trône du palais royal de Bruxelles.

Avant cette signature historique, le Souverain a rendu un hommage particulier au Premier ministre, aux membres du gouvernement et aux huit partis qui ont participé à la réforme de l'Etat. Il a également remercié chaleureusement la reine Paola, très émue, avant de s'adresser au prince Philippe, soulignant que le futur roi a "toutes les qualités de coeur et d'intelligence" pour très bien servir la Belgique. Le Premier ministre, Elio Di Rupo, a également pris la parole. La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, a ensuite lu l'acte d'abdication dans les trois langues nationales. Le roi Albert, ému, a finalement signé l'acte d'abdication, qui a également été signé par plusieurs témoins, parmi lesquels les présidents de la Chambre et du Sénat, le Premier ministre et des responsables du pouvoir judiciaire. Il s'agit de la première abdication d'un chef de l'Etat belge depuis celle de Léopold III en 1951, mais celle-ci était alors survenue dans le contexte tumultueux de la "question royale". Le prince Philippe succédera à son père et deviendra le septième roi des Belges en prêtant serment, vers midi, devant les chambres réunies. Albert II avait annoncé le 3 juillet dernier son intention d'abdiquer en faveur du prince Philippe, le 21 juillet. Albert II avait succédé à son frère Baudouin le 9 août 1993. (Belga)

Nos partenaires