Stade national - Doulkeridis se demande si la cigogne du plan crèches n'a pas piqué Antoine

19/06/13 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Le Vif

(Belga) Christos Doulkeridis, le secrétaire d'État bruxellois et ministre-président de la Commission communautaire française de Bruxelles, s'est dit consterné mercredi par le ton "rageur et agressif" du ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles André Antoine (cdH) contre le projet d'aménagement d'un nouveau stade national sur le parking C du Heysel.

Il s'est dit enclin à croire que le ministre Antoine était guidé par d'autres considérations, à la veille d'une réunion de gouvernements consacrée à l'ouverture de places dans les crèches (Plan Cigogne), que le ministre cdH en charge du Budget à la Fédération bloque selon lui depuis des semaines. "J'ai lu avec consternation la sortie d'André Antoine, par presse interposée. Je peux comprendre qu'il ait des questions, mais pas la rage et l'agressivité dont il fait preuve", a affirmé Christos Doulkeridis à l'agence Belga. Pour lui, il y a donc lieu de se demander pourquoi le ministre cdH "tape avec une telle force sur le gouvernement bruxellois alors qu'il y a des espaces pour discuter avec maturité". Selon le chef de file Ecolo à Bruxelles, le dossier des places de crèches a pourtant plutôt bien progressé entre les autres protagonistes autour de la table, dont le ministre en charge de la Petite enfance, Jean-Marc Nollet (Ecolo). (Belga)

Nos partenaires