Stade national - Après la sortie d'Antoine, le cdH prône l'apaisement

19/06/13 à 20:19 - Mise à jour à 20:19

Source: Le Vif

(Belga) Le président du cdH Benoît Lutgen en a appelé mercredi à l'union des forces vives politiques fédérales et régionales, sportives et privées autour de la construction d'un nouveau stade national.

Stade national - Après la sortie d'Antoine, le cdH prône l'apaisement

"L'ambition d'accueillir, avec d'autres grandes villes européennes, des matchs de foot de l'Euro 2020 ne peut être déconnectée de la nécessité de bâtir un projet fort. Les 250 millions d'euros nécessaires à la construction de ce futur stade et ses coûts de fonctionnement exigent de construire un projet qui unit le gouvernement fédéral et les entités fédérées, ainsi que toutes les parties prenantes au processus y compris les investisseurs potentiels", a notamment commenté Benoît Lutgen. Pour lui, l'urgence est donc de réunir tous les acteurs qui partagent cette ambition nationale. De son côté, la ministre bruxelloise cdH Céline Fremault a précisé avoir relayé dès le début de la discussion au sein du gouvernement bruxellois certaines préoccupations de différents acteurs sur le choix de la localisation du futur stade (fiscalité sur les événements, retombées économiques, recours à l'emploi local bruxellois, la gestion de la sécurité autour des matchs, ...). Elle a souligné que "vu l'opportunité énorme que constitue pour le pays la possibilité d'accueillir le match d'ouverture ou la finale de l'Euro 2020, il était essentiel d'enfin avancer dans ce dossier, dans l'intérêt de tout le pays". La ministre a par ailleurs mis sur le compte des récentes déclarations du ministre-président flamand Kris Peeters, au sujet des conditions de délivrance des permis, l'inquiétude et l'émotion apparue au sein du monde politique. Elle a ajouté qu'à défaut d'une clarification rapide de la volonté du gouvernement flamand de participer proactivement à la réalisation de ce projet, elle demanderait que l'ensemble des pouvoirs publics soient rassemblés "afin de concrétiser au plus vite cette unique opportunité d'accueillir un tel événement dans notre pays". (Belga)

Nos partenaires