Spectaculaire intrusion de Greenpeace dans une centrale nucléaire française

18/03/14 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs dizaines de militants de Greenpeace ont fait mardi une spectaculaire intrusion dans l'enceinte de la centrale de Fessenheim, la plus ancienne installation nucléaire de France située près des frontières allemande et suisse, pour y dénoncer le manque de sécurité.

Spectaculaire intrusion de Greenpeace dans une centrale nucléaire française

Arrivés en camion, une soixantaine de militants de quatorze nationalités différentes, selon Greenpeace, ont pu escalader les barrières du site à l'aide d'échelles, peu avant six heures du matin (5h00 GMT). Ils ont ensuite réussi à déployer une banderole sur le dôme de protection d'un des deux réacteurs de la centrale, proclamant "Stop risking Europe" (Arrêtez de faire courir des risques à l'Europe). En tout, 56 personnes ont participé à cette action de l'association écologiste, dont "une quarantaine ont réussi à entrer en zone protégée", a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur. "Dix-neuf militants ont été interpellés immédiatement, puis quinze autres au fur et à mesure", a ajouté Pierre-Henry Brandet. Selon Electricité de France (EDF), qui exploite la centrale de Fessenheim, les manifestants ne sont pas entrés à l'intérieur des bâtiments. "Ces événements n'ont aucune conséquence sur la sûreté des installations qui fonctionnent normalement", a assuré un porte-parole. En fin de matinée, des militants de Greenpeace, embarqués sur des zodiacs, ont également déployé une nouvelle banderole sur le canal d'Alsace devant la centrale, proclamant "Future is renewable, stop nuclear" (L'avenir est renouvelable, arrêtez le nucléaire"). (Belga)

Nos partenaires