Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

22/09/12 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Le placement vendredi d'un faux distributeur de pilules contraceptives rue Neuve à Bruxelles fait partie d'une campagne potentiellement illégale financée par la firme Teva, productrice d'une pilule à "oestrogène naturel", révèle samedi Le Soir.

Soupçons de publicité illégale pour une campagne sur la pilule

Avertie par le journal, l'Agence fédérale de sécurité du médicament examine la campagne pour savoir s'il faut sévir, car faire de la publicité, même indirecte, pour un médicament sous prescription est illégal. Un responsable de l'asbl "Prévention Santé" qui organise ce qui est présenté comme une campagne d'information proteste du bien-fondé de ses intentions. Philippe Simon, chef de clinique de gynécologie à l'hôpital Erasme (ULB) estime qu'il s'agit bien de publicité détournée. Xénia Maszowez, coordinatrice de la Fédération des centres de planning familial des Femmes prévoyantes socialistes, dénonce pour sa part un "marketing lamentable". (AURORE BELOT)

Nos partenaires