Soudan - Libération de deux Casques bleus jordaniens enlevés au Darfour en août

02/01/13 à 11:55 - Mise à jour à 11:55

Source: Le Vif

(Belga) Deux Casques bleus jordaniens de la force conjointe ONU-Union africaine de maintien de la paix dans la région soudanaise du Darfour, enlevés en août, ont été libérés, a annoncé mercredi la Minuad.

"Ils sont sains et saufs", a déclaré à l'AFP la porte-parole de la Minuad Aïcha Elbasri. "Il s'agit de la plus longue prise d'otage" survenue pour des membres de la Minuad, a-t-elle ajouté, en référence aux 136 jours de détention des deux Jordaniens. La porte-parole a indiqué que les deux hommes, libérés à Zalingei, la capitale de l'État du Darfour-Centre, étaient en route vers Khartoum d'où ils iront ensuite en Jordanie. Elle n'a donné aucune indication sur l'identité des ravisseurs ou leurs motivations. Les deux soldats avaient disparu le 20 août dans la ville de Kebkabiya, à 140 km à l'ouest d'El-Facher, la capitale de l'État du Nord-Darfour. Les Casques bleus ont été déployés en 2007 au Darfour, dans l'ouest du Soudan, pour tenter de faire cesser les hostilités entre les rebelles et le gouvernement soudanais. La Minuad compte quelque 23.500 hommes. Le banditisme, les violences tribales et les combats entre rebelles et armée soudanaise y restent néanmoins quotidiens, même s'ils sont d'un degré moindre qu'en 2003 et 2004, au moment du soulèvement de groupes non-arabes contre le régime de Khartoum. Au moins 300.000 personnes ont été tuées et 1,8 million déplacées au Darfour depuis 2003, selon une estimation de l'ONU. Khartoum évoque de son côté le chiffre de 10.000 morts. (JAV)

Nos partenaires