Soudan: des milliers de déplacés au Kordofan-Sud, selon l'ONU

24/04/14 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de personnes ont fui de nouveaux combats dans les Etats soudanais du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu, a indiqué jeudi l'ONU.

Soudan: des milliers de déplacés au Kordofan-Sud, selon l'ONU

Des heurts entre forces gouvernementales et rebelles de la branche nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLM-N, ex-rébellion sudiste) dans la région de Rachad au Kordofan-Sud ont provoqué le déplacement de 6.700 civils, a indiqué le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) dans son bulletin hebdomadaire citant des chiffres de la commission soudanaise d'aide humanitaire. "Beaucoup de déplacés ont trouvé refuge dans la ville de Rachad", a ajouté l'OCHA. L'ONU a également des informations selon lesquelles 4.300 personnes ont dû quitter leurs maisons dans le Nil-Bleu en raison de combats entre rebelles du SPLM-N et forces gouvernementales, selon l'OCHA. Comme ceux du Darfour (ouest du Soudan), les rebelles du Kordofan-Sud et du Nil-Bleu s'estiment politiquement et économiquement marginalisés par le régime du président Omar el-Béchir. Le gouvernement soudanais et les rebelles du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud ont repris mardi à Addis Abeba des pourparlers visant à ramener la paix dans ces deux Etats du Soudan, frontaliers du Soudan du Sud. Le Soudan a, par ailleurs, demandé qu'une enquête soit menée sur l'"assassinat" de ses ressortissants à Bentiu, une cité pétrolière du nord du Soudan du Sud, où l'ONU a accusé les rebelles d'avoir tué des centaines de civils. (Belga)

Nos partenaires