Sommet sur la sécurité nucléaire - Uranium faiblement enrichi: Belgique, France, Allemagne, Corée du Sud et USA coopèrent

25/03/14 à 12:40 - Mise à jour à 12:40

Source: Le Vif

(Belga) La Belgique, la France l'Allemagne, la Corée du Sud et les Etats-Unis ont signé une déclaration commune, mardi, au deuxième jour du Sommet sur la sécurité nucléaire, reconnaissant que l'objectif ultime de la sécurité nucléaire est de réduire l'utilisation civile de l'uranium hautement enrichi.

Les 5 pays s'engagent concrètement à collaborer au développement de combustible nucléaire à base d'uranium faiblement enrichi afin que celui-ci puisse être utilisé dans les réacteurs, grands consommateurs, jusqu'à présent, d'uranium hautement enrichi. "Les réacteurs à haute performance nécessitent annuellement, pour fonctionner, de grandes quantités d'uranium hautement enrichi. Les 5 parties signataires s'engagent à mettre en commun leur expertise et leurs ressources pour développer et produire du combustible nucléaire à base d'uranium faiblement enrichi, avec pour objectif final de permettre aux réacteurs de fonctionner avec ce type de combustible, dès que cela sera techniquement et économiquement possible", peut-on lire dans la déclaration commune. "La coopération et le soutien de la communauté internationale sont nécessaires pour que soit possible le développement de combustible à uranium faiblement enrichi convenant aux réacteurs à haute performance", indiquent encore les 5 pays signataires. "Et nous convenons de partager les bénéfices des technologies développées grâce à nos efforts communs", concluent-ils. Troisième Sommet du genre, après ceux de Washington en 2010 et de Séoul en 2012, le Sommet sur la sécurité nucléaire de La Haye s'est fixé trois objectifs: renforcer la coopération internationale en matière de sécurité nucléaire; diminuer la production de matériaux radioactifs et réduire les stocks de matériel nucléaire en tentant de convaincre les Etats de se débarrasser de leurs stocks d'uranium hautement enrichi et de plutonium, pouvant être utilisés pour fabriquer des bombes nucléaires, pour privilégier l'uranium faiblement enrichi. (Belga)

Nos partenaires