Sommet sur la sécurité nucléaire - Une quantité "significative" d'uranium hautement enrichi transférée de Belgique

24/03/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

(Belga) "La Belgique et les Etats-Unis ont accompli conjointement le transfert, depuis la Belgique, d'une quantité significative d'uranium hautement enrichi et de plutonium excédentaire", ont annoncé les 2 pays dans une déclaration conjointe en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire qui va s'ouvrir ce lundi après-midi à La Haye (Pays-Bas)

Lors du Sommet précédent organisé à Séoul en 2012, la Belgique et les Etats-Unis s'étaient engagés à travailler ensemble pour éliminer ces matières avant le Sommet de cette année. "Ce transfert a nécessité la mise en oeuvre d'opérations extrêmement complexes qui nécessitaient de la part de l'équipe conjointe de développer une nouvelle installation de boîtes à gants pour le conditionnement du plutonium, de former et de certifier du personnel pour les opérations spécialisées de conditionnement, de valider en Belgique les certificats pour un emballage de matières nucléaires de conception américaine, et de traiter des matières aux formes uniques et inhabituelles", ont détaillé les 2 Etats. "Malgré les défis techniques importants, l'équipe a terminé avec succès l'opération dans les délais, ont-ils ajouté. Concrètement, les matières concernées ont été conditionnées "de manière sûre" dans des conteneurs de transport certifiés par les régulateurs américains et belges. Selon la déclaration commune, les États-Unis, la Belgique, le Royaume-Uni et l'Agence Internationale d'Energie Atomique (AIEA) ont travaillé "ensemble de manière transparente et en accord avec tous les règlements pertinents et toutes les recommandations internationalement reconnues pour le transport de ces matières jusqu'à leur destination finale en toute sécurité". Enfin, la Belgique et les Etats-Unis prévoient de poursuivre leur coopération pour éliminer des stocks supplémentaires de matières nucléaires spéciales excédentaires, conformément à leur engagement pour la prévention du terrorisme nucléaire. Les deux pays s'engagent également à travailler avec les autres membres de la communauté internationale afin de les aider dans l'élimination de ce type de matières. Le Sommet sur la sécurité nucléaire a lieu ces lundi et mardi à La Haye. Plus de 50 chefs d'Etat et de gouvernement y assistent, dont Barack Obama et, pour la Belgique, le Premier ministre Elio Di Rupo. (Belga)

Nos partenaires