Sommet sur la sécurité nucléaire - Transformée en forteresse, La Haye accueille des dirigeants du monde entier

24/03/14 à 12:29 - Mise à jour à 12:29

Source: Le Vif

(Belga) Autoroutes et routes fermées, aéroport sous très haute surveillance, barrages, policiers et militaires mobilisés en nombre: La Haye, siège de plusieurs organisations internationales, dont la Cour internationale de Justice, s'est transformée en véritable forteresse pour accueillir, ces 24 et 25 mars, le troisième Sommet sur la sécurité nucléaire.

Sommet sur la sécurité nucléaire - Transformée en forteresse, La Haye accueille des dirigeants du monde entier

Initiative de Barack Obama visant avant tout à ce que le matériel nucléaire ne tombe pas entre de mauvaises mains, le sommet de La Haye devra consolider les acquis des sommets précédents (Washington en 2010 et Séoul en 2012) tout en traçant la voie à suivre dans les décennies à venir. Y sont attendus, sur fond de crise ukrainienne et de réunion du G7 sur le sujet, le président américain Barack Obama - qui poursuivra, après les Pays-Bas, sa tournée américaine en Belgique -, le président français François Hollande, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon ou encore le président chinois Xi Jinping. Quant à la Belgique, elle sera représentée par le Premier ministre Elio Di Rupo. Ce dernier est arrivé en train, lundi matin, à La Haye. Après la session d'ouverture, prévue à 15 heures, le Premier ministre participera, entre autres, à une rencontre bilatérale avec des responsables saoudiens. La journée de lundi se terminera par un dîner au palais royal de La Haye, en présence du roi des Pays-Bas Willem-Alexander. (Belga)

Nos partenaires