Sommet européen - Les manifestants ont commencé à bloquer la capitale

19/12/13 à 07:58 - Mise à jour à 07:58

Source: Le Vif

(Belga) Les manifestants de l'alliance D19-20, soutenue par plus de 50 organisations citoyennes et syndicales, ont commencé jeudi matin à bloquer certains endroits stratégiques de Bruxelles, en marge du sommet européen de ces jeudi et vendredi. Quelque 10.000 manifestants sont attendus dans la capitale jusqu'à 15h00.

Sommet européen - Les manifestants ont commencé à bloquer la capitale

La circulation était déjà fortement perturbée vers 06h30 au carrefour entre la rue Belliard et l'Avenue des Arts. Des files se sont également formées dans les tunnels Leopold II, Rogier, Madou, Arts-Loi et Cinquantenaire, selon le site web de Bruxelles Mobilité. Le rond-point Schuman est aussi bloqué. La STIB annonce par ailleurs que d'importants retards sont à prévoir sur les lignes de bus 12, 21, 22, 60, 63 et 64, qui passent par le quartier européen. Les manifestants entendent bloquer cinq endroits stratégiques de Bruxelles afin de per­tur­ber le som­met eu­ro­péen. Les carrefours formés par la rue Royale et le boulevard du Jardin botanique, la rue d'Arenberg et le boulevard de l'Impératrice, la rue Stevin et l'avenue Livingstone, l'avenue des Arts, la rue Belliard et l'avenue d'Auderghem seront ainsi bloqués. L'alliance D19-20 dé­nonce le traité sur la sta­bi­lité, la co­or­di­na­tion et la gou­ver­nance (TSCG), mieux connu sous le vocable du Traité bud­gé­taire européen, ainsi que l'ac­cord de par­te­na­riat trans­at­lan­tique de com­merce et d'in­ves­tis­se­ment (TTIP). Selon elle, ces deux traités sont décidés sans le consentement des populations et négociés en secret. Elle estime en outre que ces traités altéreront la qualité de vie des travailleurs et dénonce les coupes budgétaires qui devront être opérées, dans le secteur de l'enseignement, notamment. L'alliance D19-20 demande le retrait du TSCG et l'arrêt des négociations pour le TTIP. (Belga)

Nos partenaires