Soldats de 14-18 'fusillés pour l'exemple' - La présidente de la Commission Justice de la Chambre examine l'opportunité d'excuses

22/10/13 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

Source: Le Vif

(Belga) La députée N-VA, Kristien Van Vaerenbergh, présidente de la Commission de la Justice de la Chambre, va sonder l'ensemble des partis démocratiques pour examiner s'il est possible de formuler ce qui pourrait apparaître comme des "excuses" vis-à-vis des soldats belges exécutés par les leurs durant la première guerre mondiale après des jugements ayant conclu à leur désertion, insoumission, etc. Un tel débat a propos de ceux qu'on a appelé "les soldats fusillés pour l'exemple" a notamment eu lieu en France à l'approche des commémorations du centenaire de la grande guerre.

Des proches de neuf soldats belges condamnés à mort dans de telles circonstances ont appelé, dans une lettre ouverte, le gouvernement fédéral à présenter de telles excuses en 2014, année du centenaire. Kristien Van Vaerenbergh a dit vouloir sonder ses collègues de manière informelle, "par-delà les partis, au-delà de la frontière linguistique". Selon elle, il y a une demande pressante des familles. Celles-ci seraient particulièrement reconnaissantes de se voir présenter des excuses. Alors que ce débat est en cours en France, le Canada a déjà présenté de telles excuses (Belga)

Nos partenaires