Soldat tué à Londres: le procès des deux accusés fixé au 18 novembre

28/06/13 à 21:32 - Mise à jour à 21:32

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de deux hommes accusés d'avoir poignardé à mort un militaire en pleine rue à Londres, a été fixé au 18 novembre, a annoncé la justice vendredi.

Soldat tué à Londres: le procès des deux accusés fixé au 18 novembre

La date du procès a été annoncée alors que les deux suspects, Michael Adebolajo, 28 ans, et Michael Adebowale, 22 ans, comparaissaient par vidéoconférence au tribunal londonien d'Old Bailey, depuis leur cellule de la prison de haute sécurité de Belmarsh (est de Londres). Les deux suspects, élevés au Royaume-Uni dans des familles nigérianes chrétiennes mais convertis à l'islam, sont accusés de meurtre et de détention d'armes à feu. Michael Adebolajo est aussi poursuivi pour tentative de meurtre à l'encontre de policiers. Les deux hommes sont accusés d'avoir poignardé à mort, le 22 mai, en plein jour et en pleine rue, le soldat Lee Rigby, à proximité de sa caserne de Woolwich, dans le sud-est de Londres. Ils ont été filmés et photographiés sur les lieux du crime par des témoins mais, dans l'attente du procès, la justice impose des restrictions qui interdisent de donner certains détails sur cette attaque. Lors de l'audience de vendredi qui a duré 20 minutes, les deux hommes ont pris la parole pour confirmer leur nom. Michael Adebolajo a de nouveau demandé à être appelé Mujaahid Abu Hamza. Les deux suspects ont été maintenus en détention, et une autre audience a été fixée au 27 septembre, avant le procès. (Belga)

Nos partenaires