Soins de santé: les données des urgences seront centralisées

26/09/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Santé publique Laurette Onkelinx (PS) souhaite que les données des patients entrant aux services d'urgences soient envoyées à l'administration centrale de Bruxelles, lit-on jeudi dans De Tijd et L'Echo.

Afin de pouvoir prendre les bonnes décisions en temps de crise sanitaire, il est crucial que l'administration à Bruxelles reçoive des données fiables. Actuellement, le SPF Santé publique doit se satisfaire des données que les hôpitaux lui transmettent. Avec un délai de six mois, il n'est alors pas question de pouvoir répondre rapidement aux différentes crises sanitaires potentielles. La ministre va donc obliger tous les services d'urgences en Belgique à transmettre, par voie électronique, leurs données à son adminisration. Laurette Onkelinx est actuellement en train de mettre la dernière main à un arrêté royal, qui pourrait déjà être publié l'année prochaine. "Si, dans dix hôpitaux, les malades circulent avec les mêmes symptômes, on peut détecter une épidémie beaucoup plus rapidement", explique-t-on au cabinet de la ministre. La ministre assure que les données seront anonymes afin de respecter la vie privée de tous les patients. Ces informations seront transmises via une application web sécurisée. "Nous avons d'ailleurs déjà reçu un avis favorable de la Commission de la protection de la vie privée", ajoute-t-on au SPF. Les données seront également utilisées pour améliorer le fonctionnement des services d'urgence dans notre pays. (Belga)

Nos partenaires