SNCB : Malgré les critiques, Magnette entend toujours faire approuver sa réforme en novembre

10/10/12 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre fédéral des Entreprises publiques, Paul Magnette (PS), a confirmé mercredi au Parlement son intention de boucler le projet de réforme de la SNCB selon le calendrier prévu, soit d'ici fin novembre au plus tard, malgré les critiques des syndicats envers le modèle bicéphale envisagé.

SNCB : Malgré les critiques, Magnette entend toujours faire approuver sa réforme en novembre

"Nous sommes proches d'un accord à la fois avec les syndicats et au sein du gouvernement", a dit mercredi après-midi le ministre, interrogé en commission Infrastructures de la Chambre. "Poursuivre les discussions durant deux, trois ou quatre semaines n'apporterait pas grand chose", a-t-il ajouté, précisant qu'il soumettrait le projet final de réforme de la SNCB devant le conseil des ministres le mois prochain. Sa probable élection, dimanche, au maïorat de Charleroi ne changera donc rien au calendrier défini par le gouvernement pour réformer la SNCB, a encore assuré M. Magnette. Celui-ci s'est d'ailleurs à nouveau dit prêt à jouer les prolongations à son ministère au besoin: "Charleroi, j'y serai pour six ans au moins. Cela peut donc attendre quelques jours ou quelques semaines...". Pointant l'échec de la réforme de 2005, les députés Ronny Balcaen (Ecolo) et Georges Dallemagne (cdH) ont profité du débat pour exprimer leurs craintes quant à la mise en oeuvre effective de cette nouvelle réforme qui, vu le départ annoncé de M. Magnette, sera assurée par un autre ministre... "N'ayez crainte", leur a répondu le Carolo. "Il s'agira d'un remaniement gouvernemental restreint. Ce sera le même parti, et surtout les membres de cabinet" qui garderont ce dossier, a-t-il glissé. (Jonas Hamers / ImageGlobe)

Nos partenaires