SNCB - Le groupe PS de la Chambre s'oppose à toute mesure d'économie sur l'entretien des lignes

04/02/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

(Belga) Le choix d'Infrabel de répertorier les lignes ferroviaires du pays en trois catégories pose question au groupe PS de la Chambre, à la veille d'une audition des patrons de la société nationale des chemines de fer en commission de l'Infrastructure sur le Plan Pluriannuel d'Investissements qui est proposé au gouvernement. Les députés socialistes ont demandé à la direction de la SNCB de revoir sa copie sur l'entretien des lignes.

Pour les élus PS, de nombreuses questions se posent non seulement en termes de choix, mais aussi en termes de méthodologie. Le gestionnaire d'Infrastructure propose de classer les lignes ferroviaires en trois catégories: les lignes prioritaires en termes d'investissements; les lignes dont l'entretien et les investissements ne seraient plus garantis au-delà de 5 ans; et les lignes dont l'entretien et les investissements sont suspendus. Pour la députée Linda Musin, cette dernière catégorie est inacceptable. "Suspendre les entretiens d'une ligne revient ni plus ni moins à la condamner", a estimé lundi la députée socialiste. Pour elle, il est "inacceptable que la SNCB propose un rail à deux vitesses comme seule vision d'avenir". Toujours aux yeux de Linda Musin, on nage en plein paradoxe, en matière de sécurité. "Vouloir faire des économies sur l'entretien des lignes, alors que, dans le même temps, on investit massivement dans les systèmes de sécurité automatique TBL1+ et ETCS est absurde", a-t-elle commenté. (JDD)

Nos partenaires