Six suspects arrêtés dans l'enquête sur le laboratoire de drogues synthétiques à Bilzen

13/03/13 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

(Belga) Six suspects ont été placés sous mandat d'arrêt et incarcérés à la prison de Hasselt dans le cadre de l'enquête sur le laboratoire de drogues synthétiques mis au jour mardi dans une ferme de Grote-Spouwen, près de Bilzen (Limbourg). Parmi ceux-ci figure notamment le leader de la bande, un Néerlandais qui opérait depuis son chalet dans le parc récréatif Hengelhoef à Houthalen, ont indiqué mercredi le parquet et la police fédérale de Tongres.

Mardi, des unités spéciales de la police fédérale s'étaient introduites dans la ferme et avaient interpellé l'occupant des lieux, un homme de 66 ans, originaire de Bilzen, et l'un des laborantins. Des milliers de pillules d'ecstasy étaient produites dans ce laboratoire, où ont été retrouvées de grandes quantités de produits chimiques dangereux. Simultanément, des perquisitions avaient été menées à Houthalen, Maasmechelen, Kinrooi et Maaseik. Un homme de 35 ans, de Maasmechelen, un autre de 40 ans, de Maaseik, et son cousin de 43 ans, de Kinrooi, étaient déjà connus de la justice. Le leader, un Néerlandais de 45 ans, dirigeait l'organisation depuis son chalet. Il faisait usage de faux noms et de voitures de location. Les enquêteurs ont retrouvé chez lui une grande quantité d'argent, du matériel de laboratoire, des ordinateurs, des GSM, des véhicules, de la drogue et des armes. Les laborantins, de nationalité chinoise, travaillaient et logeaient dans le laboratoire dans des conditions déplorables. Il a fallu attendre mardi minuit avant que les services spéciaux ne démantèlent le laboratoire et que les produits chimiques soient évacués. La justice et la police judiciaire fédérale de Tongres n'excluent pas d'autres arrestations dans le futur. Les suspects arrêtés comparaîtront vendredi devant la chambre du conseil de Tongres. (COC)

Nos partenaires