Six mois pour avoir envoyé des excréments et un préservatif usagé à des magistrats

16/09/13 à 18:52 - Mise à jour à 18:52

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Louvain a condamné lundi un homme âgé de 66 ans et originaire de Kapelle-op-den-Bos à six mois de prison avec sursis de trois ans. Le ministère public avait requis un an de prison avec sursis car l'intéressé avait envoyé des lettres de menaces contenant des excréments à trois magistrats.

Le sexagénaire a obtenu une peine avec sursis à la condition qu'il respecte l'interdiction de contact avec les trois magistrats qui lui a été imposée et qu'il ne commette aucune nouvelle infraction pénale. Il devra en outre dédommager ses victimes à hauteur de 1.500 euros. Ferdinand M. a traversé quelques expériences traumatisantes par le passé. Il a ainsi été abusé sexuellement durant son enfance par un prêtre et sa mère s'est suicidée. L'homme s'est senti maltraité par la police, l'Eglise et le pouvoir judiciaire. "Le tribunal se montre compréhensif par rapport à cette situation, mais cela ne justifie pas de tels faits. Le prévenu a réalisé qu'il n'avait pas réagi de façon appropriée en harcelant les parties civiles", a estimé le juge. Un casier judiciaire presque vierge semble avoir joué en faveur du sexagénaire. Entre le 11 octobre 2011 et le 13 janvier 2012, Ferdinand M. avait envoyé dix lettres de menaces à un magistrat de Lennik, dont une contenait des excréments. Il avait aussi menacé téléphoniquement sa victime ainsi que sa femme et était passé en voiture devant le domicile de ce dernier afin de pouvoir décrire l'habitation dans ses lettres. Le 13 octobre 2011, l'homme s'en était pris à un deuxième magistrat, originaire de Malines, en l'appelant de façon anonyme et en lui envoyant un courrier dans lequel était écrit : "la vengeance est un plat qui se mange froid". Enfin, entre le 13 octobre et le 27 décembre 2011, un troisième magistrat, originaire de Herent, avait lui aussi été la victime du sexagénaire. Ferdinand M. l'avait ainsi appelé de façon anonyme à plusieurs reprises et lui avait envoyé deux lettres. L'une était remplie d'excréments, tandis que l'autre comportait un préservatif usagé. (Belga)

Nos partenaires