Siemens favori pour sécuriser le réseau ferroviaire belge

02/04/14 à 07:09 - Mise à jour à 07:09

Source: Le Vif

(Belga) Le constructeur allemand Siemens serait actuellement le favori pour décrocher le marché de la sécurisation du réseau ferroviaire belge, rapporte L'Echo dans son édition de mercredi. Elle damerait ainsi le pion à la société française Alstom, avec une offre 10 à 15% moins chère, mais dont l'impact sur l'emploi en Belgique serait très relatif.

Siemens favori pour sécuriser le réseau ferroviaire belge

La procédure relative au marché pour l'équipement du système européen de sécurité ETCS 2, d'une valeur approximative de 500 millions d'euros, est en cours depuis plus d'un an. L'analyse technique des offres en provenance de cinq sociétés indiquerait que celle de Siemens est la "moins disante", soit la meilleure marché. L'attribution de ce marché à Siemens génèrerait cependant quelques frustrations, puisque la fourniture des équipements du système d'arrêt d'urgence pour les voies se ferait essentiellement au départ de l'Allemagne. Alstom, le principal concurrent de la multinationale allemande pour ce contrat, dispose quant à elle d'un site employant 1.100 personnes à Charleroi. Celui-ci constitue un des centres de compétences du groupe en matière de signalisation. Une attribution du marché à l'entreprise française aurait dès lors un impact positif sur l'emploi en Belgique. (Belga)

Nos partenaires