Sida - "Nous sommes tous séroconcernés"

27/11/13 à 14:26 - Mise à jour à 14:26

Source: Le Vif

(Belga) "Il est plus que temps de voir chacun se remobiliser", réagit mercredi l'asbl Ex Aequo à la publication des chiffres pour 2012 relatifs au sida en Belgique. L'an dernier, 1.227 nouvelles infections par le VIH ont été diagnostiquées en Belgique, soit 3,4 par jour en moyenne.

La Belgique est le pays européen où la prévalence est la plus forte, "ce qui est inacceptable". Au total, 44% des personnes diagnostiquées séropositives en 2012 "sont des hommes ayant eu des rapports avec d'autres hommes" (HSH). Or, c'est le groupe qui a "le plus accès aux messages de prévention", souligne Michael François, porte-parole. L'asbl met en évidence l'augmentation la plus forte du nombre de cas chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans. Elle pointe du doigt "le manque de volonté politique et certains motifs philosophiques ou religieux qui empêchent la mise sur pied de cours obligatoire à l'éducation sexuelle", avec pour conséquence "une méconnaissance incroyable quant aux comportements à risques". Pour l'association, le médecin généraliste a également un rôle à jouer, celui "d'activer des réflexes automatiques quand il aborde le sujet de la santé sexuelle". Ex Aequo se réjouit de l'augmentation du nombre de tests de dépistage, qui réduisent les proportions de dépistages tardifs en 2012 (30% chez les HSH et 41% au sein de la population générale). "Plus vite une personne diagnostiquée positive est mise sous traitement, plus son confort de vie sera optimum", rappelle-t-elle. Depuis 1983, année où les premiers cas de sida sont apparus en Belgique, "environ 2.020 personnes" sont décédées du virus. (Belga)

Nos partenaires