Sida: des millions de vies sauvées grâce aux antirétroviraux

22/07/14 à 03:24 - Mise à jour à 03:24

Source: Le Vif

(Belga) Des millions de vies ont pu être sauvées dans le monde grâce à la généralisation des antirétroviraux, souligne une étude publiée mardi dans The Lancet à l'occasion de la conférence internationale sur le sida qui se tient à Melbourne (Australie).

Un groupe de chercheurs emmenés par l'Institut américain IHME de l'Université de Washington a conduit "l'étude la plus complète", réalisée à ce jour sur les "objectifs du millénaire pour le développement", dans la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose, selon cette revue médicale britannique. D'après l'étude, l'utilisation d'antirétroviraux depuis 1996 a permis de gagner un total estimé de 19,1 millions d'années de vie, en grande majorité (à 70,3%) dans les pays en développement. Ce travail offre aussi des chiffres sur l'état de l'épidémie de sida dans le monde qui sont sensiblement inférieurs à ceux diffusés la semaine passée par l'Onusida (l'organisme de l'Onu qui coordonne la lutte anti-sida). Pour 2013, le nombre des morts du sida a été estimé à 1,3 million (1,5 million pour Onusida), le nombre des nouvelles infections à 1,8 million (2,1 millions pour Onusida) et nombre de porteurs du VIH à 29,2 millions (35 millions pour Onusida). A son pic en 2005, l'épidémie de sida faisait 1,7 million de morts. Depuis 1997, le nombre des nouvelles infections a diminué au rythme de 2,7% par an. L'étude estime que l'épidémie de sida en Amérique Latine et en Europe de l'Est est plus limitée que ce qui avait pu être estimé auparavant. En revanche, la situation est pire que prévu aux Philippines. (Belga)

Nos partenaires