Si Jules César avait pu se servir de Google Map...

15/06/12 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

Google Map est omniprésent dans notre quotidien. Voilà qu'aujourd'hui, le logiciel ORBIS qui offre les mêmes fonctionnalités que Google Map, mais pour l'Antiquité.

Si Jules César avait pu se servir de Google Map...

© Reuters

Il n'y a pas que le nez de Cléopâtre qui, s'il avait été plus long, aurait changé la face du monde. Si les légions romaines avaient pu disposer d'un outil équivalent à Google Map, nul doute que l'Empire romain aurait été plus étendu et le cours de l'histoire différent...

Couvrant un neuvième de la surface du monde à cheval sur trois continents, l'Empire romain a dominé un quart de l'humanité grâce à de complexes intrications du pouvoir politique, de domination militaire et d'échanges économiques. Ces connexions étendues avaient pour base des technologies prémodernes de transport et de communication, basées sur l'énergie humaine, et animale, le vent et les courants marins.

Pour la première fois, ORBIS, un modèle de réseau géospatial du monde romain mis au point par l'Université Stanford, permet d'exprimer le coût et le temps des communications romaines. Par la simulation des mouvements le long des principaux axes du réseau routier romain, les rivières navigables et les centaines de voies maritimes de la Méditerranée, de la Mer Noire et des côtes atlantiques, ce modèle interactif reconstitue la durée et les frais engendrés par le fait de voyager dans l'Antiquité. Les cartes conventionnelles représentant le monde tel qu'on le voit depuis l'espace passent à côté des drastiques contingences environnementales auxquelles étaient soumis les mouvements de population, de biens et d'information. Le coût, plus que la distance, en était l'élément déterminant.

Prenant les variations saisonnières (les cols de montagnes impraticables l'hiver par exemple) et accommodant toute une gamme de moyens de transport, ORBIS révèle ce qu'étaient réellement les conditions de voyage des Anciens et représente un moyen unique pour comprendre l'histoire de cette époque.

LeVif.be

Nos partenaires