Séropositifs et séronégatifs défilent ensemble à Bruxelles contre la sérophobie

07/12/12 à 22:36 - Mise à jour à 22:36

Source: Le Vif

(Belga) La Maison Arc-en-Ciel a présenté vendredi soir au Beursschouwburg, à Bruxelles, la troisième édition du Knitting Against Aids. Le défilé de mode a, pour la première fois, propulsé sur le podium des modèles séropositifs. Les bénéfices de la soirée, obtenus principalement par la vente aux enchères d'écharpes, en référence à la solidarité du ruban rouge, iront à Sida'Sos, Sida Sol et au HIV café.

"Ces écharpes sont le symbole d'une protection contre la sérophobie et sa violence", a déclaré le secrétaire d'Etat bruxellois chargé de l'égalité des chances Bruno De Lille (Groen). La peur et le rejet sont encore très présents dans la société, au travail, mais aussi dans l'entourage amical et amoureux". La Maison Arc-en-Ciel rappelle qu'en Belgique, trois personnes apprennent, chaque jour, leur séroposivité. En mettant des séropositifs biens dans leur peau sous le feu des projecteurs, elle entend déconstruire les discours moralisateurs et misérabilistes. L'exposition photographique "Les liens en soie" a affiché sa vision de la tolérance au milieu des stands d'associations comme Siréas, qui s'occupe des communautés migrantes, ou Alias, qui encadre la prostitution masculine. La voix de La diva a ouvert la soirée en paillette. Mixé en live par Lady Jane, le défilé d'écharpes créées par Dries Van Noten, Sarah Pacini, ou le styliste de la famille royale Edouard Vermeulen, a été régi par Lieve Gerrits, qui a notamment travaillé pour Chanel ou Givenchy. (MUA)

Nos partenaires