Seraing donne le coup d'envoi de son futur Eros Center

24/04/13 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Le Vif

(Belga) Seraing fait un nouveau pas vers la concrétisation d'un Eros Center. Le cahier spécial des charges pour l'étude et la construction de l'infrastructure a été publié mardi. Le projet vise à encadrer la prostitution sur le territoire communal, à sécuriser le quartier où s'est développée l'activité et à offrir de meilleurs conditions aux occupantes du futur Eros Center.

"La construction d'un Eros Center est la moins mauvaise solution pour limiter la traite des êtres humains et la prostitution clandestine", indique le bourgmestre de Seraing, Alain Mathot (PS). "Lorsque les salons ont été fermés à Liège, le nombre de prostituées à Seraing est passé de 100 à 300; avec tous les problèmes qui tournent autour, tels que la présence de dealers et de 'macs'. Mais les effectifs de police n'ont pas augmenté." Le collège communal de Seraing a donc pris la décision de créer un lieu permettant de restreindre l'activité et de la rendre plus gérable. La réflexion a été menée avec le parquet de Liège et des associations de terrain. L'Eros Center sera implanté sur un ancien chancre urbain, la "Cour des miracles". Le bâtiment de plusieurs niveaux s'étendra sur une surface de 2.000 m2. Il comprendra 34 chambres, un bureau de gestion - en charge de la sécurité et du contrôle d'accès -, un bureau de police, une blanchisserie et un local d'entretien. Le projet comptera également un bureau à usage social, un local de consultations médicales, un réfectoire, une salle de réunion et deux appartements de type conciergerie. La circulation des clients sera piétonne et l'activité ne sera pas perçue depuis la voie publique. Les projets de soumissionnaires sont attendus pour le 18 juin. Le marché devrait être attribué cet été. (Belga)

Nos partenaires