Septante pour cent des consommateurs veulent connaître l'origine des aliments

24/01/13 à 15:46 - Mise à jour à 15:46

Source: Le Vif

(Belga) Septante pour cent des consommateurs européens souhaitent que l'origine des aliments soit clairement mentionnée sur l'emballage. C'est ce qu'a conclu l'organisation européenne des consommateurs (Bureau Européen des Unions de Consommateurs) dans son enquête "Appetite to Know" qui a sondé des consommateurs en Suède, France, Pologne et Autriche en juillet 2012. Le BEUC dénonce le manque de clarté de la législation européenne sur les labels alimentaires. L'Europe va élaborer de nouvelles règles cette année.

Les règles imposées par l'Europe sur la mention de l'origine des aliments ne sont pas claires, estime le BEUC. L'origine doit figurer sur les olives, les huiles, le boeuf, le vin non-européen, le poisson frais, les fruits frais, les légumes frais mais le producteur est libre pour les autres produits, comme le fromage ou les pâtes. Le BEUC souligne qu'il peut y avoir un manque de clarté sur des saucisses danoises de porc vendues comme "Britanniques" car la viande est transformée en Grande-Bretagne ou sur le fait qu'un drapeau italien sur une boîte de sauce tomate dissimule le fait qu'elle a été fabriquée en Chine. L'origine figure juste après le goût et l'information sur le prix et la date de péremption parmi les souhaits des consommateurs, d'après le BEUC. C'est pourquoi, le BEUC demande, un jour après que Test-Achats a formulé le même souhait, que l'Europe impose des règles claires de sorte que le consommateur sache dans quel pays les aliments bruts sont produits et dans quel pays ils sont ensuite transformés. (PLE)

Nos partenaires