Sept personnes pourraient être poursuivies en Belgique pour le génocide rwandais

25/03/14 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Le Vif

(Belga) Des Rwandais habitant en Belgique sont soupçonnés de crimes de guerre commis dans le cadre du génocide de 1994. Au nombre de 36 au total, sept d'entre eux devraient bientôt être renvoyés devant les assises, selon des informations révélées par le site internet de MO*magazine mardi et confirmées par le parquet fédéral.

Sept personnes pourraient être poursuivies en Belgique pour le génocide rwandais

Dix dossiers relatifs au génocide rwandais sont actuellement entre les mains d'un juge d'instruction. L'enquête est clôturée pour quatre d'entre eux, qui concerne sept personnes au total. La chambre des mises en accusation doit approuver leur renvoi devant les assises. Mais il est, selon un porte-parole du parquet fédéral, Eric Van Der Sypt, peu probable que les dossiers soient encore examinés cette année, en raison principalement de la complexité des enquêtes. Personne n'a jamais été jugé pour génocide en Belgique. Quatre procès tenus entre 2001 et 2009 ont en revanche mené à huit condamnations pour crimes de guerre ou crimes contre l'humanité. En France, un Rwandais a pour la première fois été condamné le 14 mars dernier pour son implication dans les massacres des Tutsis, qui ont fait quelque 800.000 morts en trois mois, selon l'ONU. Un ancien capitaine de l'armée rwandaise, Pascal Simbikangwa, a alors écopé d'une peine de 25 ans de prison pour génocide et complicité de crimes contre l'humanité. Il a toutefois décidé de faire appel. L'ex-capitaine Simbikangwa a nié toutes les charges, affirmant avoir traversé les 100 jours du génocide sans voir un seul cadavre. (Belga)

Nos partenaires