Sept personnes intoxiquées par un gaz irritant à Comines

01/03/13 à 18:12 - Mise à jour à 18:12

Source: Le Vif

(Belga) Sept personnes ont été admises en milieu hospitalier après avoir été intoxiquées par un gaz irritant qui s'est échappé d'un obus découvert vendredi matin dans la région de Comines.

Les faits se sont déroulés peu avant 9h le long du chemin de la Truie à Warneton, dans l'entité de Comines. Une société de travaux publics qui procédait à la pose d'un câble a mis au jour un obus de la 1ère guerre mondiale. En soi, ceci est courant dans cette région où de nombreux combats ont eu lieu pendant le 1er conflit mondial. L'engin de chantier a malheureusement percé l'enveloppe extérieure de l'obus et un gaz irritant s'est échappé. Deux des ouvriers qui travaillaient à proximité ont été intoxiqués. Ces ouvriers se sont rendus par leurs propres moyens dans un centre hospitalier d'Ypres. Cinq policiers et pompiers qui s'étaient rendus sur les lieux ont également été victimes de ce gaz irritant et hospitalisés. Leurs jours ne sont pas en danger. Alerté, le service de déminage de l'armée s'est rendu sur place. Après avoir colmaté la brèche, les agents du centre de déminage de Poelkappelle ont évacué l'engin explosif. Durant cette opération, la RN58, entre le lieu-dit le "Coeur Joyeux" et le "Pont Rouge", a été fermée à la circulation et des déviations ont été mises en place. Le périmètre de sécurité a été levé vers 10h15. (PVO)

Nos partenaires