Semestre européen - Les commissaires européens Rehn et Andor essuient des critiques à Strasbourg

21/11/13 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Le Vif

(Belga) Les commissaires européens Olli Rehn (économie) et Laszlo Andor (emploi) ont essuyé des critiques jeudi à Strasbourg, où ils ont présenté aux députés l'"examen annuel de croissance", reprenant leurs priorités socio-économiques pour l'année. Les élus allemands leur ont reproché d'avoir épinglé les excédents de l'Allemagne, tandis que la gauche a dénoncé le bilan social des politiques poursuivies.

Semestre européen - Les commissaires européens Rehn et Andor essuient des critiques à Strasbourg

L'examen annuel de croissance est le document marquant le début d'un semestre de coordination économique entre les Etats. Il doit servir de référence aux gouvernements pour l'élaboration de leurs budgets et de leurs programmes de réforme. La Commission l'a présenté la semaine dernière. Elle y reconnaît les difficultés sociales en Europe, mais voit dans le retour d'une croissance modérée le signe du succès des politiques menées jusqu'à présent. Les députés de gauche ne partagent pas cette analyse. "Oui, il y a de la croissance. Croissance des inégalités, du chômage et de la dette publique", a affirmé le député Ecolo Philippe Lamberts à l'agence Belga après les discussions. Plusieurs élus du parti de la chancelière allemande Angela Merkel ont accusé la Commission d'avoir inscrit leur pays parmi ceux qui pourraient souffrir d'un déséquilibre macro-économique excessif. Beaucoup d'Allemands estiment que la Commission les punit pour leur succès, une idée que les commissaires se sont une nouvelle fois efforcé de dissiper. La fiabilité des prévisions économiques de la Commission, qui se sont souvent avérées trop optimistes, a également été critiquée. M. Rehn s'est défendu en soulignant que l'exercice était plus délicat en période de crise. (Belga)

Nos partenaires