Semaine d'actions anti-stress dans les call centers de Belgique

22/10/12 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Le Vif

(Belga) Dans le cadre de la campagne annuelle d'UNI Global Union (l'organisation internationale rassemblant les syndicats d'employés à travers le monde) visant les call centers, la CNE/LBC-NVK et le SETCa-BBTK ont lancé leur semaine d'actions anti-stress, lundi, à 10 heures, devant le call center Stefanini, rue du Planeur, à Haren.

Semaine d'actions anti-stress dans les call centers de Belgique

Un lancer de ballons a été effectué devant le call center. Leur nombre était équivalent aux 182 licenciements annoncés cet été aux travailleurs de Stefanini à la suite de la perte d'un contrat avec Belgacom. Les représentants syndicaux internes ont ensuite distribué à l'intérieur de l'entreprise des lattes mesurant le stress, des bics "flexibles comme les travailleurs" et des tracts de sensibilisation. Les syndicalistes d'une quarantaine de call centers à travers la Belgique distribueront ces gadgets anti-stress au cours de la semaine. Ces actions ont pour but de lutter contre le stress, qui est plus élevé chez les employés du secteur que la moyenne des travailleurs, selon la dernière étude du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale. "Nous voudrions qu'une négociation sectorielle pour les call centers soit mise en place", revendique en premier lieu Philippe Samek, secrétaire permanent régional CNE. Les syndicats proposent également une série de solutions pour améliorer les conditions de travail, comme des formations contre le stress, une planification des horaires moins tardive ou le développement de plans de carrières. (JAV)

Nos partenaires