Sécurité informatique: Lulz Security fait boire la tasse à Sony

07/06/11 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

Le groupe de hackers baptisé Lulz Security, après avoir piraté Sonypictures.com en début de semaine, revendique l'intrusion dans le réseau Sony Computer Developer Network. Sony semble complètement impuissant.

Sécurité informatique: Lulz Security fait boire la tasse à Sony

© Reuters

Un groupe de pirates informatiques a revendiqué lundi une nouvelle attaque contre le géant japonais de l'électronique Sony, publiant en ligne un fichier contenant le code source du réseau de développeurs de Sony Computer Entertainment. La revendication est venue d'un groupe de pirates connu sous le nom de Lulz Security, qui avait déjà affirmé la semaine dernière avoir eu accès à plus d'un million de mots de passe, adresses électroniques et autres informations depuis SonyPictures.com.

"Vous présentant le code source de Sony Computer Developer Network", le réseau des développeurs de logiciels pour les consoles PlayStation et PSP, a écrit Lulz Security dans un message depuis son compte Twitter @Lulzsec avec un lien vers un fichier. Le groupe a également publié un lien vers ce qu'il affirme être des cartes du réseau interne de la division musique Sony BMG. "Ca fait 16 pour les hackers, 0 pour Sony. A vous de jouer!", a ajouté le groupe, en référence de ce qu'il affirme être le nombre de cyberattaques contre les réseaux en ligne de Sony ces dernières semaines.

Sony Pictures Entertainment s'est excusé au cours du week-end pour la faille enregistrée vers les données personnelles sur SonyPictures.com, qui donne accès à des bandes-annonces de films et envoie des courriers électroniques sur les sorties à venir.

Le réseau PlayStation de Sony, son service de musique en ligne Qriocity et Sony Online Entertainment font partie des services ciblés par les hackers ces derniers temps. La société a également subi des attaques sur ses sites en Grèce, en Thaïlande et en Indonésie, et sur le site canadien du fabricant de téléphones portables Sony Ericsson. Selon Sony, plus de 100 millions de comptes ont été affectés, en faisant l'une des plus grandes attaques jamais vues contre des données.

En plus des attaques contre Sony, Lulz Security avait déjà revendiqué le vol d'informations personnelles d'employés d'un programme de sécurité affilié au FBI appelé InfraGard. Lulz Security s'en est pris au site infragardatlanta.org, version régionale du site infragard.net, un partenariat entre secteur privé et police fédérale sur les questions de sécurité. Le groupe a publié sur internet une liste de quelque 180 adresses de messageries électroniques et mots de passe. Le site-mère, InfraGard, se présente comme dédié au "partage d'informations et de renseignements afin d'empêcher des attaques hostiles contre les Etats-Unis" et compte parmi ses membres des hommes d'affaires, des agences locales de maintien de l'ordre et des instituts d'enseignement.

Fin mai, Lulz Security avait pris pour cible le site du média américain Public Broadcasting Service (PBS) en représailles d'un film sur Wikileaks.

Levif.be avec L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires