Sécurité du rail - Le nombre de dépassements de feux rouges reste préoccupant, juge Ecolo

08/01/13 à 17:31 - Mise à jour à 17:31

Source: Le Vif

(Belga) Malgré une baisse du nombre de franchissements de feux rouges par les trains, la situation reste préoccupante et l'urgence d'un audit externe s'impose, estime mardi Ecolo.

Sécurité du rail - Le nombre de dépassements de feux rouges reste préoccupant, juge Ecolo

La diminution des franchissements de feux rouges (117 en 2012, contre 133 en 2011) est "encourageante", mais les statistiques de 2012 sont identiques à celles de 2009, époque où le système TBL1+ (freinage automatique d'urgence) n'avait pas encore commencé à être généralisé sur le réseau, a fait observer le député Ronny Balcaen (Ecolo) dans un communiqué. En 2009, trente des 117 franchissements avaient eu lieu sur des voies principales et abouti jusqu'au point dangereux, contre 34 cette année, selon les chiffres transmis par le groupe SNCB à la commission spéciale "sécurité du rail". Près de deux ans après le vote des recommandations de cette dernière au parlement, le marché pour l'audit externe n'a été attribué que fin décembre 2012, et l'étude ne démarrera pas avant le 23 janvier prochain, sans aucune indication disponible à ce stade sur sa durée, pas plus que sur le délai de remise de recommandations visant à diminuer drastiquement le nombre de feux brûlés, déplore M. Balcaen. A ses yeux, il est d'autant plus essentiel que cette audit soit mené avec diligence que le rapport 2012 de l'agence ferroviaire européenne sur les performances de sécurité montre que la Belgique reste un des pays les plus critiques en matière de dépassement de signaux, un indicateur considéré par l'agence comme précurseur d'accident. (JULIEN WARNAND)

Nos partenaires