Sécurité des transports publics : Les promesses de renforcement policier par le fédéral se font attendre, selon Thielemans

27/09/12 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Le Vif

(Belga) L'amélioration de la sécurité dans les transports en commun bruxellois a été rendue possible uniquement par l'effort des bourgmestres bruxellois qui ont envoyé du personnel de leur zone de police en renfort des policiers fédéraux censés assurer ces missions, a affirmé jeudi le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Freddy Thielemans (PS). Il est urgent que les promesses de renforcement policier par le fédéral se concrétisent, selon lui .

Sécurité des transports publics : Les promesses de renforcement policier par le fédéral se font attendre, selon Thielemans

Pour M. Thielemans, le plan de renforcement de la sécurité sur lequel s'étaient accordées les autorités fédérales et bruxelloises en avril dernier a été rendu nécessaire parce que la sécurité des transports en commun de la capitale, normalement dévolue à la police fédérale, n'était effectivement plus assurée de manière suffisamment efficace. D'après lui, pour améliorer directement la situation, les bourgmestres bruxellois ont décidé de suppléer au manque du fédéral et d'envoyer 70 de leurs propres policiers en renfort dans les bus, trams et métros dans l'attente des mesures de renforcement promises. Pour ce qui concerne la Ville de Bruxelles, cela représente déjà un total de 13.000 heures prestées. "Grâce à cet effort énorme consenti par les communes et leurs zones de police, la sécurité des transports en commun bruxellois s'est nettement améliorée. Il est maintenant temps que les 400 policiers fédéraux supplémentaires annoncés arrivent enfin sur le terrain", a-t-il encore dit. Pour lui, il ne faudrait pas que les policiers locaux soient accaparés par des missions de sécurisation qui ne leur incombent pas et ne puissent faire leur travail prioritaire d'intervention dans les quartiers. Au terme d'une réunion d'évaluation du dispositif, jeudi matin, la ministre de l'Intérieur avait affirmé que l'objectif de recrutement de 50 inspecteurs supplémentaires pour la réserve fédérale et de 100 inspecteurs pour la police des chemins de fer sera bien atteint en 2012. Selon elle, 14 personnes ont déjà été engagées à la réserve fédérale et 43 personnes ont entamé en juin la formation pour la réserve fédérale. (DAVID STOCKMAN)

Nos partenaires