Sécurité des médicaments: l'Europe veut tirer les leçons du scandale du Mediator

11/09/12 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

(Belga) Le Parlement européen a approuvé mardi à une très large majorité une série d'amendements à la législation européenne sur les médicaments afin de mieux réagir face à d'éventuels effets indésirables, comme ceux provoqués par le Mediator qui a tué au moins 500 personnes en France.

Sécurité des médicaments: l'Europe veut tirer les leçons du scandale du Mediator

A une très large majorité, les députés ont notamment décidé de renforcer le système européen de détection et d'évaluation de problèmes éventuels provoqués par des médicaments dans l'un des pays membres. Une procédure d'urgence permettra ainsi de retirer du marché européen tout médicament qui aurait fait l'objet d'une décision de retrait du marché dans un Etat. Les entreprises pharmaceutiques devront en outre notifier toute décision de retrait du marché. Jusqu'à présent, celles-ci se bornaient à expliquer celles-ci pour des "motifs commerciaux", ce qui permettait de masquer toute décision de retrait pour des questions sanitaires. Les nouvelles dispositions adoptées mardi entreront en vigueur dans toute l'Europe en 2013. Elles sont la conséquence directe du scandale du Mediator, un médicament contre le diabète utilisé également comme coupe-faim. Celui-ci a tué au moins 500 personnes en France, alors qu'il avait été interdit dans d'autres pays européens pour des questions de sécurité sanitaire. (FRED TANNEAU)

Nos partenaires