Secrétaire communal de Mons - le collège mandate un avocat pour tirer l'affaire au clair

07/03/13 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Le Vif

(Belga) Secouée par les révélations visant son secrétaire communal Pierre Urbain, la ville de Mons a décidé de mandater un avocat afin de "se faire conseiller au mieux, de disposer de tous les éléments de procédure les plus adéquats et s'assurer qu'aucune règle n'a été enfreinte par le responsable de son administration communale", a-t-elle annoncé jeudi soir dans un communiqué.

L'avocat sollicité a par ailleurs reçu mission de prendre "tous les contacts utiles" avec la tutelle quant à la "validation des actes à poser". Il est aussi chargé de "faire le point" avec M. Urbain sur les activités exercées par l'intéressé depuis sa prise de fonction auprès de la Ville de Mons. "Il va de soi que les autorités communales montoises auront à coeur de gérer ce dossier avec toute la rigueur voulue, en conformité avec la légalité, mais aussi dans le respect des droits de chacun", indique la ville de Mons dans son communiqué. Celle-ci souligne que les faits évoqués, s'ils sont avérés, n'ont en rien entravé le fonctionnement de l'administration communale, tant sur le plan légal qu'organisationnel. Face aux critiques de l'opposition, le bourgmestre faisant fonction, Nicolas Martin, précise qu'il prendra contact ce jeudi encore avec les chefs des principaux groupes politiques représentés au conseil communal de Mons afin de les informer des "dispositions adoptées par la Ville". M. Urbain est pour rappel soupçonné d'avoir pris part à des affaires commerciales, au Panama et à Luxembourg entre autres. En congé maladie de longue durée, l'intéressé n'est toutefois pas en activité et a été remplacé par son adjoint. (KAV)

Nos partenaires