Se passer du PS au fédéral serait une grave erreur, estime Charles Picqué

31/05/14 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Le Vif

(Belga) Constituer un gouvernement fédéral avec la N-VA et sans le PS serait une grave erreur de la part du MR et du cdH, car ces derniers deviendraient otages d'une formation nationaliste flamande qui n'aura "pas trop de scrupules" à avancer sur le plan communautaire, a affirmé samedi l'ex-ministre-président bruxellois Charles Picqué lors de l'émission radiophonique "Grand oral" diffusée sur La Première (RTBF).

Se passer du PS au fédéral serait une grave erreur, estime Charles Picqué

"Cela créerait quelque chose de terrible au sud du pays, où ce gouvernement national n'aurait pas de légitimité", a commenté Charles Picqué. A propos des négociations en vue de la constitution d'une majorité à Bruxelles, Charles Picqué n'a pas caché une certaine proximité entre les thèses du FDF, "proche d'objectifs que nous avons historiquement à Bruxelles", et le projet de ville du PS. Il a toutefois également insisté sur l'avancée des libéraux, dont "il faut tenir compte". "Mais la question est de savoir qui va mener le débat interne sur les priorités au MR", a ajouté Charles Picqué, soulignant notamment que le président du MR bruxellois, Didier Reynders, avait fait "un beau score", mais se demandant aussi "quel projet" celui-ci défend. L'ex-ministre-président a par ailleurs estimé que le dossier des avions survolant Bruxelles devait être inscrit à l'ordre du jour des négociations fédérale et bruxelloise pour déminer le problème et le dépassionnaliser quitte à passer, dans un premier temps, par un retour à la situation d'avant le plan dit "Wathelet". (Belga)

Nos partenaires