Vin : quand la Chine participe au baptême des millésimes bordelais

29/03/10 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Le Vif

Une première pour la Chine ! A l'occasion du marché annuel des primeurs bordelais, l'Empire du Milieu va contribuer à fixer les prix du millésime 2009. Le tarif de la bouteille, spécifique à chaque vignoble, variera en fonction de l'offre et de la demande.

Vin : quand la Chine participe au baptême des millésimes bordelais

© EPA

Durant cinq jours, les grands châteaux bordelais vont accueillir la fine fleur de la degustation mondiale. Le verdict de ces dégustateurs est crucial, car très souvent, il conditionne le choix des futurs acheteurs.

Ouvert lundi, le marché des primeurs bordelais connaît une affluence record. Plus de 6.000 visiteurs ont été annoncés dans la métropole du sud-ouest de la France. Pour sa première participation, la Chine arrive en quatrième position selon les organisateurs. Sa delegation s'étant déplacée en masse.

Malgré un contexte économique difficile, la Chine a doublé ses importations et se place depuis l'an dernier, comme premier client des vins de Bordeaux hors Union européenne. Elle devance les Etats-Unis et le Japon. Outre la France et la Chine, les principaux pays représentés à Bordeaux sont les Etats-Unis, la Belgique, le Royaume-Uni, l'Allemagne et le Japon.

Depuis quelques années, les Chinois sont des acteurs importants à Bordeaux. Mais cette année, "ils vont acheter en primeur. C'est l'élément nouveau de cette édition et l'on n'en mesure pas encore les effets", explique François Lévêque, courtier à Bordeaux. "Ils sont très tentés par ce côté spéculatif des grandes marques", ajoute-t-il.

Les primeurs, qui se déroulent jusqu'à la fin de la semaine, concentrent plus du tiers du chiffre d'affaires des principales maisons du Bordelais. Quelque 200 marques y écoulent entre 50 et 100% de leur production, avant même sa mise en bouteilles. L'été 2009 ayant rassemblé des conditions météorologiques favorables à la vigne de la région bordelaise, la campagne qui s'est ouverte cette semaine s'annonce prometteuse.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires