Une nouvelle teinte de bleu découverte par hasard

01/07/16 à 14:13 - Mise à jour à 14:12

Source: Slate

Des scientifiques ont découvert un nouveau bleu, qui aurait la particularité d'isoler les bâtiments des rayons du soleil.

C'est tout à fait par hasard que des chercheurs ont découvert une nouvelle couleur. Alors qu'ils étudiaient les propriétés de certains éléments chimiques, ces scientifiques de l'université de l'Etat d'Oregon ont, sans le vouloir, fabriqué une nouvelle teinte de bleu. YInMn Blue (c'est son nom) est un bleu intense qui tient son nom de ses composants (yttrium, indium et oxyde de manganèse). Un bleu un peu plus clair que le bleu Klein (International Klein Blue), précise Slate. Pour obtenir cette couleur, les chercheurs ont mixé de l'oxyde de manganèse (noir) avec les autres composants précédemment cités, et ont fait chauffer le tout à 2.000 degrés au four.

Une nouvelle teinte de bleu découverte par hasard

© Oregon State University

En plus d'ajouter une nuance au bleu, ce pigment pourrait également se rendre utile. En effet, selon Atlas Obscura, il permettrait de refléter les rayons infrarouges, protégeant ainsi les bâtiments de la chaleur en été.

Nos partenaires