Une femme sur sept est confrontée à la violence conjugale

25/11/12 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Le Vif

C'est la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Une femme meurt tous les trois jours suite à des violences conjugales.

Une femme sur sept est confrontée à la violence conjugale

© Thinkstock

Selon l'Organisation mondiale de la santé, au moins une femme sur trois dans le monde a déjà été maltraitée et dans la plupart des cas il s'agit d'un proche. Aux États-Unis, une femme est battue par son partenaire toutes les 15 secondes; en Afrique du Sud, une femme est violée toutes les 23 secondes.

En Belgique, une femme sur sept a été confrontée à au moins un acte de violence commis par son (ex-)partenaire au cours des 12 derniers mois. Entre 2005 et 2011, le nombre de plaintes pour cause de violence conjugale a augmenté de 38%. En 2010, une femme est morte environ tous les 3 jours à cause de la violence conjugale. Contrairement aux idées reçues, la violence entre partenaires est un phénomène de société qui touche l'ensemble de la population, toutes classes socio-économiques confondues. Plus inquiétant encore : parmi les enfants témoins de la violence de leurs parents, un tiers reproduira les gestes de violences et un autre tiers sera victime de violences.

Une campagne à l'attention des hommes


"Choisir uniquement des célébrités masculines pour cette campagne n'est pas anodin. En effet, les hommes restent les auteurs majoritaires de violence physique et sexuelle à l'égard des femmes ou peuvent en être témoins. En encourageant les hommes à s'opposer à toute forme de violence, l'Institut vise un message fort : tous les hommes ne sont pas violents ou indifférents à la violence. Et on espère aussi encourager les femmes à briser ce tabou". Déclare Michel Pasteel, Directeur de l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes.

LeVif.be

Nos partenaires