Une étude sur le cerveau confirme les stéréotypes sexistes

04/12/13 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Source: Le Vif

Selon une étude réalisée par des scientifiques américains de l'université de Pennsylvanie , les cerveaux féminins et masculins présentent des connexions totalement différentes, ce qui explique pourquoi les hommes et les femmes n'excellent pas dans les mêmes tâches.

Une étude sur le cerveau confirme les stéréotypes sexistes

© National Academy of Sciences/PA

Les chercheurs, qui ont scanné les cerveaux de près de mille jeunes âgés de 8 à 22 ans, ont noté des différences significatives entre les deux sexes . Ainsi, les connexions entre l'hémisphère gauche et droit sont très développées chez les femmes alors que dans le cas des hommes, ce sont les connexions entre la partie avant et la partie arrière du cerveau qui sont plus développées.

D'après l'étude parue dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), ces différences expliquent pourquoi les hommes seraient meilleurs en activités qui nécessitent une bonne coordination, telles que le vélo ou la navigation alors que les femmes sont plus multitâches et maîtrisent mieux les compétences sociales.

Ragini Verma, coauteur de l'étude et psychologue, s'étonne de ces résultats: "Il est tout à fait surprenant que ces résultats confirment les anciens stéréotypes". Elle ajoute cependant que grâce à ces différences les cerveaux masculins et féminins sont très complémentaires.

Cette étude vient contredire les propos de Catherine Vidal, directrice de recherche à l'Institut Pasteur, qui affirme que le cerveau n'a pas de genre. Selon elle, les circonvolutions du cerveau sont uniques et propres à chaque individu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires