Un pas de plus vers la banque d'organes?

20/05/17 à 19:30 - Mise à jour à 19:41
Du Le Vif/L'Express du 19/05/17

Être dans l'attente d'un greffon, c'est mettre sa vie en suspens. Il faut un donneur compatible et géographiquement proche. Il faut aussi être tout en haut de la liste. Et si, d'ici une dizaine d'années, il suffisait de se tourner vers une banque d'organes congelés pour trouver rapidement de quoi réparer son corps ? L'espoir est permis.

Dans la revue Science Translational Medicine, des chercheurs de l'université du Minnesota révèlent être parvenus à amener de -196 °C à température ambiante des tissus animaux vitrifiés, sans qu'ils soient altérés par l'opération de réchauffement. C'est une première.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires