Un jeune asiatique sur cinq pourrait devenir aveugle

05/05/12 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Le Vif

L'excès de travail scolaire en Asie provoquerait une hausse massive de cas graves de myopie dans cette région du monde, selon une étude australienne.

Un jeune asiatique sur cinq pourrait devenir aveugle

© Reuters

Les devoirs nuisent-ils à la santé des écoliers? Dans les grandes villes asiatiques, 90% des jeunes souffrent de myopie, contre 20% à 30% pour les générations précédentes. La pression scolaire associée à une faible exposition à la lumière naturelle en serait responsable, selon une étude australienne publiée dans la revue The Lancet et relayée par la BBC. Pire, cette étude révèle qu'un jeune sur cinq pourrait être atteint de cecité dans les années à venir.

Aucun pays de la région n'est épargné. Ainsi, à Singapour où un grand nombre d'immigrés chinois, malais et indiens cohabitent, tous les groupes ethniques ont connu une hausse spectaculaire de la myopie.

Privés de soleil

Si les populations asiatiques ont des prédispositions génétiques à la myopie, "ce n'est pas le facteur principal" déclare le Pr. Ian Morgan, de l'université nationale australienne, à la BBC. En Asie, les enfants sont captivés par leurs résultats scolaires et cultivent un rythme de travail intense. Cette assiduité demande une longue concentration qui exerce une trop grande pression sur leurs yeux.
De plus, ces enfants font des siestes quotidiennes jusqu'à un âge tardif. Cette coutume les prive donc des moments les plus ensoleillés de la journée, essentiels pour la prévention de la myopie. Le soleil stimule la dopamine et évite ainsi un allongement du globe oculaire responsable de ce trouble.
Pourtant, les jeunes asiatiques ne sont pas condamnés à porter des lunettes. Selon Ian Morgan, une exposition de deux à trois heures par jour à la lumière naturelle suffirait à palier ce problème de santé majeur. Une bonne excuse pour allonger le temps de la récré

LeVif.be avec L'Express

Nos partenaires