Un casque de pompier pour voir à travers la fumée

07/05/15 à 14:56 - Mise à jour à 14:55

Deux jeunes ingénieurs ont développé grâce à la collaboration de pompiers, un casque à vision augmentée qui permet de voir des objets ou des personnes à travers la fumée lors d'un incendie.

Un casque de pompier pour voir à travers la fumée

Il n'est pas toujours évident pour les pompiers d'avancer lors d'un incendie de maison. © iStockPhoto

C'est une innovation qui pourrait révolutionner le quotidien des pompiers, mais aussi sauver la vie de centaines de personnes chaque année.

Deux récents diplômés de l'École nationale des ponts et chaussées de Paris ont créé un casque qui permettra aux pompiers de se déplacer dans une pièce où un incendie s'est déclaré en limitant les risques. Ils pourront voir si quelqu'un s'y trouve ou non, mais également si un plafond en train de s'écrouler ou si un obstacle se trouve sur leur chemin.

Jusqu'alors, la tâche était complexe à cause de la densité et de l'opacité de la fumée des incendies. "Pour ne pas se perdre dans la fumée et pour éviter les trop grosses températures, les pompiers progressent toujours à quatre pattes, en restant en contact avec le mur", explique Corentin Huard, un des deux créateurs.

Le principe d'Ektos est assez complexe, mais regroupe plusieurs technologies déjà existantes. Une caméra infrarouge a été installée à l'intérieur du casque sur la partie frontale. Le système fonctionne grâce à une technologie optronique, utilisée en temps normal dans le domaine militaire. Les images filtrées par la caméra sont superposées à ce que le pompier voit dans le réel pour doubler les capacités de vision. Il peut également voir à travers les vitres, d'après Futura-Sciences. De plus, les images obtenues par le pompier sont retransmises en temps réel à d'autres agents restés à l'extérieur. Ils peuvent ainsi l'aider à évoluer dans sa mission et éventuellement le guider. Cela représente un gain de temps et aide ceux restés dehors à connaître les besoins éventuels de leur collègue.

Le projet a été mené en prenant directement en compte les besoins des pompiers. Alice Froissard et Corentin Huard, les deux créateurs ont reçu l'aide de la caserne française de Seine et Marne, à l'est de Paris. "Nous sommes partis des besoins de l'utilisateur en allant sur le terrain rencontrer les pompiers, en nous mettant en situation afin de comprendre les enjeux et les besoins de leur métier", justifie Alice Froissard. Les premiers échos dans la profession étaient largement positifs.

Ektos, qui est également le nom de la start-up, est à la recherche de financement et de dons pour lancer la commercialisation du casque en 2016.

Par Camille Ledun

En savoir plus sur:

Nos partenaires