Un amas d'étoiles fonce vers nous à 1000km par seconde

12/03/14 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Le Vif

Un amas d'étoiles arrive vers nous à la vitesse étonnante de plus de 1000 kilomètres par seconde. Catastrophique ? Inquiétant ? Pas vraiment, car l'astronomie à l'art de jongler avec les très grandes distances.

Un amas d'étoiles fonce vers nous à 1000km par seconde

© Thinkstock

L'amas d'étoiles a été découvert par une équipe américano-suisse et se situe près de la galaxie elliptique géante M87 qui se trouve à 54 millions d'années-lumière de nous. La découverte a été relatée dans une étude non encore publiée dans une revue, mais soumise à The Astrophysical Journal Letters.

M87 est un élément important de l'amas de la Vierge, un grand conglomérat de plus d'un millier de galaxies. Les chercheurs s'intéressent aux amas globulaires, des paquets de plusieurs milliers d'étoiles qui se trouvent dans la périphérie d'une galaxie et qui tournent autour de son centre.

M87 est richement entourée de ces groupes d'étoiles : il en compte plus de 12 000. Des astrophysiciens ont, grâce à un programme de détection de ces paquets stellaires installé sur deux observatoires américains (le Keck d'Hawaï et le MMT), repéré cet amas d'étoiles très rapide. Ils ont ensuite pu déterminer si celui-ci s'approchait de nous ou s'en éloignait grâce à l'analyse des ondes lumineuses.

L'effet est le même que celui du son d'une sirène d'ambulance qui parait plus aigüe quand le véhicule vient vers nous et plus grave lorsqu'il nous a dépassés. La conclusion fut incroyable : l'amas d'étoiles avance à une vitesse jamais observée pour une étoile ou un groupement d'étoiles. Il se déplace dans notre direction à 1 026 kilomètres par seconde, soit 3,7 millions de km/h. Pour se faire une idée, cela correspond à la vitesse qu'il faudrait pour parcourir la distance Terre-Lune en 6 minutes.

Le problème des scientifiques a été ensuite d'expliquer cette curiosité. Pourquoi un amas d'étoiles censé tourner autour d'une galaxie s'en sauverait-il ainsi ? Et comment ? Pour y répondre, les astrophysiciens se sont penchés sur M87 elle-même. La galaxie possède en son centre un trou noir énorme dont la masse équivaut à 6 ou 7 milliards de fois celle de notre Soleil. Les scientifiques ont émis l'hypothèse suivante : l'amas globulaire est entré en interaction gravitationnelle avec ce trou noir et lui a volé de l'énergie au point d'être expulsé de M87. Le groupe d'étoiles aurait échappé à l'attraction de la galaxie grâce à sa vitesse, telle une fusée qui échappe à l'attraction terrestre.

Que ceux que cet amas inquiète soient rassurés. D'une part, il se peut parfaitement que ces étoiles passent à côté de nous, car on ne peut indiquer la direction précise du mouvement. D'autre part, si l'on se livre à un calcul, on constate qu'il faudra 16 milliards d'années à cet amas pour arriver jusqu'à la Terre. D'ici là, le soleil se sera éteint et la Terre aura sans doute disparu. Nous pouvons donc dormir sur nos deux oreilles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires