Troisième vol d'essai de Solar Impulse 2 à Abou Dhabi avant un tour du monde

02/03/15 à 07:30 - Mise à jour à 07:30

Source: Belga

L'avion Solar Impulse 2 à énergie entièrement solaire a effectué lundi à l'aube un nouveau vol d'essai depuis Abou Dhabi avant un tour du monde qu'il doit entreprendre à partir de samedi prochain, ont indiqué les responsables du projet.

Troisième vol d'essai de Solar Impulse 2 à Abou Dhabi avant un tour du monde

Le Solar Impulse 2 fonctionne à l'énergie solaire (ici à la base de Payerne, en Suisse). © REUTERS/Denis Balibouse

L'appareil révolutionnaire a décollé à 06H30 (03H30, heure belge) du petit aéroport d'Al Bateen avant d'y revenir une heure plus tard sans encombre, ont précisé ces responsables.

Il s'agissait du troisième vol d'essai de Solar Impulse 2 depuis Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, mais le premier de Bertrand Piccard, l'un des pères du projet, depuis cette ville du Golfe.

Solar Impulse 2 est tapissé de plus de 17.000 cellules solaires qui, via des batteries au lithium, fournissent de l'énergie à quatre moteurs électriques à hélice. L'avion a une envergure impressionnante de 72 mètres et pèse moins de 2,5 tonnes.

En réalisant un tour du monde, les co-fondateurs suisses du projet, Bertrand Piccard et André Borschberg, veulent démontrer que les technologies propres et les énergies renouvelables permettent d'accomplir des choses considérées jusqu'ici comme "impossibles".

Si tout se passe comme prévu, Solar Impulse décollera samedi prochain d'Abou Dhabi pour effectuer un tour du monde en 12 étapes, passant par l'Inde, la Chine et New York et survolant des océans sans avoir consommé une goutte d'essence.

L'avion parcourra 35.000 kilomètres à une vitesse relativement modeste (entre 50 et 100 km/h) et cette circonvolution, à 8.500 mètres d'altitude au maximum, prendra cinq mois, dont 25 jours de vol effectif, avant un retour à Abou Dhabi fin juillet/début août.

En savoir plus sur:

Nos partenaires