Tabac : les substituts nicotiniques ne seraient pas la meilleure solution pour arrêter de fumer

10/01/12 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

Selon une étude américaine, les patchs et autres inhalateur ou spray nasal à la nicotine ne seraient pas si efficaces que ça pour arrêter durablement la cigarette.

Tabac : les substituts nicotiniques ne seraient pas la meilleure solution pour arrêter de fumer

© ThinkStock

Même associés à des séances de soutien psychologique, "les substituts nicotiniques dont notamment le patch et la pâte à mâcher, ne sont pas plus efficaces pour aider les gens à cesser de fumer sur le long terme que d'essayer seul sans ces traitements" assure le docteur Hillel Alpert de la faculté de santé publique d'Harvard.


Quelque 787 fumeurs adultes qui avaient récemment renoncé au tabac se sont prêtés à une expérience dans l'Etat du Massachusetts. Suivis pendant trois périodes, de 2001 à 2002, de 2003 à 2004 et de 2005 à 2006, ces fumeurs ont indiqué quel type de substituts de nicotine (patch, pâte à mâcher, inhalateur ou spray nasal) ils avaient utilisé pour arrêter de fumer et pendant combien de temps sans discontinuité. Ils ont également précisé s'ils avaient été ou non soutenus par un médecin pendant ces périodes.

Des résultats décevants


Au terme de cette expérience, près d'un tiers de ceux qui avaient récemment arrêté la cigarette ont fini par reprendre. Quant à ceux qui avaient tout misé sur les substituts nicotiniques, ils ne s'en sortent pas mieux que ceux qui n'avaient rien pris pour s'aider à arrêter. Le nombre de rechutes serait similaire dans les deux cas et sans aucune différence entre "gros" et "petits" fumeurs.


En constatant ces résultats, le docteur Alpert préconise des campagnes médiatiques anti-tabac menées par les pouvoirs publics. Ces dernières seraient selon lui plus efficaces que les substituts nicotiniques. Ainsi, mieux vaut s'armer de courage et d'une bonne dose de motivation personnelle pour venir à bout de la cigarette.

Le Vif. be

Nos partenaires