Sommeil placebo : croire qu'on a bien dormi accroît les performances cognitives

28/01/14 à 10:51 - Mise à jour à 10:51

Source: Le Vif

Une étude réalisée par deux chercheuses du Colorado College révèle que le fait de penser que l'on a mal dormi peut diminuer nos performances cognitives durant la journée, rapporte Slate.fr.

Sommeil placebo : croire qu'on a bien dormi accroît les performances cognitives

© Thinkstock

"Et si le fait de savoir que l'on n'a pas assez dormi nous empêchait, en partie, de sortir de notre léthargie durant la journée ?", questionne The Atlantic. Peut-être que si nous ignorions la mauvaise qualité de notre sommeil, nous travaillerions plus efficacement. C'est en tout cas ce qu'affirment les chercheuses Christina Draganich et Kristi Erdal, suite à leur étude sur le "sommeil placebo".

Il ne s'agit pas ici de la quantité de sommeil, mais plutôt de la qualité de celui-ci. Lors de leur expérience sur 164 personnes, les chercheuses ont fait croire aux participants que de nouvelles techniques permettaient de mesurer la qualité du sommeil et que celle-ci dépend de la durée du sommeil profond. Ce qui est un mensonge. Elles ont également affirmé que la durée du sommeil profond avait une influence directe sur les performances cognitives. Peu importe donc le nombre d'heures de sommeil.

Après une nuit de sommeil, les chercheuses ont indiqué à une partie du groupe qu'il avait eu une quantité de sommeil profond suffisante et aux autres qu'ils n'avaient pas eus un sommeil de qualité. Après les avoir soumis à des tests de mémoires et d'attention, il s'est avéré que le premier groupe avait été plus performant que ceux qui pensaient avoir mal dormi, même ceux qui avaient affirmé avoir bien dormi.

Cette étude montre donc que si vous pensez que vous êtes bien reposé, votre cerveau fonctionnera mieux, indépendamment de la qualité réelle de votre sommeil. Inversement, parler constamment de votre fatigue, comme cela arrive si souvent, pourrait être préjudiciable à votre performance, conclut The Atlantic.

En savoir plus sur:

Nos partenaires