Sidaction 2010 : une générosité en baisse

29/03/10 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

5 204 215 euros, c'est la somme totale des dons recueillis dimanche à minuit par le Sidaction, l'association qui collecte des fonds en France pour la lutte contre le sida. Une baisse de promesses par rapport à l'année précédente. Effet de la crise ou conséquence du comportement du président du Sidaction ?

Comme chaque année, l'association Sidaction a lancé sa campagne d'appel aux dons afin de renflouer ses caisses et d'avancer encore un peu plus dans le combat contre le virus du sida.

Au terme d'un week-end d'appel aux dons, relayé par les médias audiovisuels français, dimanche à minuit Sidaction 2010 comptait 5 204 215 euros de promesses de dons contre 5,8 millions d'euros en 2009, selon les organisateurs. Soit une générosité en baisse.

"Créée dans l'urgence pour répondre à l'urgence", Sidaction récolte des dons depuis 1994. Les fonds nets collectés par l'association sont consacrés à 50 % à la recherche sur le VIH/sida et 50 % aux programmes de prévention et d'aide aux personnes vivant avec le VIH/sida, en France et dans33 pays en développement.

Selon la responsable de la campagne d'appel aux dons, Christine Tabuenca, la crise économique a sa part de responsabilité dans la chute de cette année. Pour d'autres, cette baisse de promesses est plutôt liée à la polémique qui a opposé le président du Sidaction Pierre Bergé et le Téléthon. Ce que Mme Tabuenca réfute : "Toutes les associations ont connu cette baisse des dons dès le mois de novembre".

Cette année, le Sidaction a eu lieu après une vive querelle entre Pierre Bergé et le Téléthon. L'homme d'affaires avait accusé l'Association française contre les myopathies (AFM) de "parasiter la générosité" des Français et suggéré "une générosité mieux répartie par des appels aux dons mieux coordonnés" entre organismes.

En 2009, à la fin du week-end, les promesses s'élevaient à 5,8 millions d'euros, chiffre réévalué à 6,45 millions au terme de la campagne de collecte, fixé au 11 avril cette année.

En France, où 144.000 personnes vivent avec le VIH, 39.000 d'entre elles ignorent être séropositives, selon un bilan dressé fin 2009. Dans le monde, c'est chaque jour 7 400 personnes, dont 1 200 enfants qui sont infectés par le virus.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires