Se disputer au volant, c'est comme rouler en état d'ivresse

20/04/10 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

Source: Le Vif

Il semblerait que les disputes conjugales au volant soient à l'origine d'un grand nombre d'accidents. Une étude recommande donc de s'arrêter une heure après s'être pris le chou avec son conjoint, histoire de retrouver sa concentration.

Se disputer au volant, c'est comme rouler en état d'ivresse

© Thinkstock

Avoir une dispute avec son conjoint au volant est presque aussi dangereux que conduire sous influence, selon un rapport d'une compagnie d'assurance britannique. Un conducteur qui se dispute au volant risque deux fois plus d'avoir un accident. L'exemple récent le plus connu est certainement le golfeur américain Tiger Woods, qui a eu un accident avec sa Cadillac après une dispute avec sa femme.

"Une situation émotionnelle peut être fatale sur la route", déclare le porte-parole Mark Christer. "Après une grosse dispute, la concentration diminue, ce qui influence le comportement sur la route. Les automobilistes devraient dans ce cas attendre minimum une heure afin de se calmer avant de reprendre le volant. Il n'y a que de cette manière que le stress physique et émotionnel peut diminuer et que la concentration peut être réanimée."

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires