"Santé et banc solaire sont incompatibles"

25/03/14 à 18:45 - Mise à jour à 18:45

Source: Le Vif

L'Alliance pour la prévention des cancers de la peau, un nouveau rassemblement de 20 organisations, a tenu à réagir mardi à un récent communiqué du SPF Economie faisant état d'un large non-respect de la loi parmi les centres de bronzage contrôlés l'an dernier, selon un communiqué envoyé par la Fondation contre le Cancer, membre de l'Alliance. Il ressortait de la communication du SPF que seuls 7,5% des centres contrôlés en 2013 étaient exploités de manière conforme à la loi.

"Santé et banc solaire sont incompatibles"

© Thinkstock

"Le SPF Economie a seulement contrôlé 94 centres de bancs solaires, soit une infime partie (2,5%) du nombre réel de centres estimé à 4.000", note la Fondation contre le Cancer. Par ailleurs, certaines recommandations avancées laisseraient penser "qu'il est possible d'utiliser le banc solaire en toute sécurité", ce que la Fondation rejette fermement. "A chaque exposition, le risque de cancer de la peau augmente. Les bancs solaires causent chaque année 800 morts en Europe", indique l'association. L'Alliance pour la prévention des cancers de la peau appelle dès lors le gouvernement à mettre en place quatre mesures: "l'enregistrement obligatoire de tous les centres de bancs solaires, des contrôles plus stricts pour assurer la conformité avec la loi, la publication des centres qui ne respectent pas la loi et l'interdiction de la publicité mensongère".

En savoir plus sur:

Nos partenaires